Une semaine au Hombu Dojo (1/8)

Publié le par Gérald

Une semaine au Hombu Dojo (1/8)

À peine arrivé à Shinjuku, je laisse mes bagages à l'hôtel et pars en reconnaissance. Le dojo n'est qu'à 800m de là.

À l'accueil on m'explique les formalités. À ma grande surprise, pas besoin d'adhésion, la licence FFAAA que j'avais emportèe à tout hasard suffit et je n'aurai que le forfait journalier à régler : 1620 yens (environ 12 euros), c'est à peine le prix d'un stage en France. Enfin une bonne nouvelle pour mon porte-feuille.

Je ne pourrai assister qu'aux deux derniers cours de la journée, ceux de Hayato Osawa.

Une semaine au Hombu Dojo (1/8)

Premier contact : rude, en effet le tatami est très dur. Heureusement le cours d'Osawa Sensei est tout en souplesse et mes partenaires japonais aussi. Travail sur des techniques de base, c'est exactement ce qu'il me faut après toutes ces heures de voyages.

Les élèves japonais me sollicitent et se présentent spontanément pendant l'inter-cours, l'ambiance est bonne. J'avais peur que ce ne soit pas le cas dans un lieu qui accueille chaque jour de nouveaux visiteurs étrangers. D'ailleurs il y a pas mal d'Occidentaux mais on me dit que c'est inhabituel, sans doute l'effet du printemps.

Démonstration de Hayato Osawa au 51éme All Japan Aikido

Publié dans Aikido, Tokyo